Il était une fois...

Un peu d’histoire

À Nantes, au XIXe siècle, de nombreux bateaux-lavoirs circulaient sur l’Erdre pour proposer leurs services. Plus que de simple laveries, ils étaient de véritables lieux de convivialité, certains hébergeant même leur propriétaire.
Mais avec l’avènement de la machine à laver dans les foyers, ils ont progressivement disparu… Le dernier lavoir flottant de l’Erdre a ainsi fermé ses portes en 1968.

 

Au printemps 2009, à l’occasion des Floralies, le Bateau-Lavoir a vu le jour. Il est né du crayon de François Delarozière, sur une idée originale de Pierre Oréfice, les deux créateurs de la compagnie des Machines (à qui l’on doit les emblématiques Machines de l’Ile de Nantes) et c’est le coup de baguette du Service des Espaces Verts de la Ville qui lui a donné vie.

 

Alors qu’il s’agissait tout d’abord d’un projet éphémère, le Bateau a tellement plu au public que sa présence s’est prolongée jusqu’à la rentrée de septembre, et bien au-delà… Depuis 2013, c’est le pôle Alimentation & Services du groupe Brémond qui gère et anime ce lieu incontournable de la ville, “amarré” quai Ceineray, non loin de la Préfecture et de l’Île de Versailles.

 

Étape du Voyage à Nantes, le Bateau-Lavoir ouvre ses portes aux beaux jours pour une pause rafraîchissante et conviviale, accompagnée de savoureuses tapas et d’une programmation musicale. 

 

Et, qui sait ? Peut-être aurez-vous l’occasion d’apercevoir un cygne ou un héron entre deux gorgées… !?

Le Bateau-Lavoir
Quay Ceineray
44000 Nantes

 

Histoire du Bateau-Lavoir

Mentions légales

Conditions générales d'utilisation & Politique de confidentialité